[Aller au menu]

ESS et Économie circulaire

L'Économie Sociale et Solidaire

La question du bien-être de la personne est fondatrice de l'économie sociale et solidaire. Le modèle de cette économie alternative concilie intérêt collectif et activités économiques, en plaçant l'utilité sociale au centre de l'action sans oublier la recherche de l'efficience économique.

Environ 10,5% des emplois en France sont exercés dans l'ESS, 12% en Nouvelle Aquitaine et 15,2% dans l'agglomération de Saintes. 

La CDA a donc décidé de réaliser un diagnostic territorial et de se doter d'une feuille de route pour consolider le développement de la filière ESS sur son territoire. Le but est de créer des emplois en phase avec une nouvelle organisation éthique de l'entreprise.

L'économie circulaire

L'économie circulaire désigne un concept économique qui s'inscrit dans le cadre du développement durable et dont l'objectif est de produire des biens et des services, tout en limitant la consommation et le gaspillage des matières premières, de l'eau et des sources d'énergie.

L'écologie industrielle et territoriale, par exemple, consiste à diminuer les flux de ressources entrantes dans l'entreprise et celles qui sortent (déchets), en organisant les échanges entre les entreprises (les déchets des uns deviennent les matières premières des autres), en intervenant sur le processus de production (moins de consommation de matières) et en mutualisant les étapes de travail (ex : partage des moyens logistiques).

L'impératif du développement durable dans le système économique apparaît également comme un axe de travail opportun et prometteur pour l'agglomération. La CDA entend donc favoriser le développement de l'économie circulaire. Elle souhaite tisser des liens avec les entreprises qui interviennent dans ce champs d'action, ainsi qu'avec les entreprises sensibles à ces orientations.