[Aller au menu]

Développement durable

Les axes d'intervention

En charge de la compétence "développement durable", la Communauté d'Agglomération de Saintes développe son intervention autour de trois axes de travail :

  • Les itinéraires de randonnées :
    > Mettre en place la "Flow Vélo®" et mettre en œuvre l'ensemble des actions d'accompagnement (gestion, entretien, mise en tourisme, animation...).
    > Mettre en place et piloter le schéma communautaire des sentiers de randonnées.

  • La valorisation et la préservation des milieux naturels  :
    > Contribuer à la valorisation des milieux naturels et des paysages par la déclinaison de la compétence préservation, gestion et valorisation des milieux naturels et de la biodiversité.
    > Contribuer à l'élaboration de documents cadres.

  • La préservation des milieux aquatiques et la gestion des rivières :
    > Mettre en place la Gestion des Milieux Aquatiques et de Prévention des Inondations (GEMAPI).
    > Mettre en place la compétence Eau et Assainissement.

Les itinéraires de randonnées

Mettre en place la "Flow Vélo®"

L'un des grands projets de la Communauté d'Agglomération de Saintes est la mise en place sur son territoire de la "Flow Vélo®", véloroute voie verte n°92 entre Thiviers en Dordogne et l'Ile d'Aix en Charente-Maritime. D'une longueur de 290 km, cette véloroute est le fruit d'une démarche collective portée par la région, quatre départements et dix intercommunalités.
A terme, treize communes de l'agglomération seront traversées par "Flow Vélo®" dont l'itinéraire longe le fleuve et continuera d'être amélioré jusqu'à l'ouverture de tracé définitif en 2020.

Pour en savoir plus sur la "Flow Vélo®", cliquez ici

Piloter le schéma communautaire des sentiers de randonnées

La Communauté d'Agglomération de Saintes s'attache à décliner le schéma intercommunal de randonnées en complément de la "Flow Vélo®". L'objectif de ce schéma est de proposer une armature territoriale solide, s'appuyant sur la pratique du vélo en famille et de la randonnée pédestre (Sentier du Coran, Boucles de l'Aqueduc). Elle est complétée par des projets plus locaux répondant à des usages spécifiques (boucle VTT sportif, boucle canoë...) et/ou des demandes touristiques (boucles de découverte du patrimoine du territoire).

La valorisation et la préservation des milieux naturels

Contribuer à la valorisation des milieux naturels et des paysages

La préservation, la gestion et la valorisation des milieux naturels relèvent de nombreux acteurs :

  • La Région qui décline le Schéma Régional de Cohérence Ecologique (SRCE).
  • Le Département, qui est le garant de la mise en place de la politique des Espaces Naturels Sensibles (ENS) et qui s'appuie sur la Taxe Départementale des ENS (TDENS).
  • Les communes, gestionnaires de leurs espaces.
  • Les associations et autres acteurs de préservation de l'environnement et de gestion de l'espace.
  • Les gestionnaires de l'espace (forestiers, agriculteurs) et les propriétaires privés.

La Communauté d'Agglomération de Saintes, dans ce cadre, prend ses responsabilités en s'impliquant très fortement dans la définition du nouveau schéma départemental des ENS. Ce dernier permettra aux élus communautaires de se positionner sur l'implication de la CDA.

Contribuer à l'élaboration des documents cadres

La préservation des milieux, des ressources et de la biodiversité sont des compétences transversales qui impliquent la mobilisation du service espaces naturels et itinéraires de randonnées, en accompagnement des autres services de la Communauté d'Agglomération de Saintes :

  • Éducation : sensibilisation à l'environnement
  • Déchet : dépôt sauvage d'ordure
  • Travaux : implantation, gestion des chantiers
  • Aménagement : document de planification
  • Action sociale : clause d'insertion dans les chantiers
  • Transport : développement des circulations douces
  • ...

La préservation des milieux aquatiques et la gestion des rivières

Mettre en place la GEMAPI

Depuis 2007, la Communauté d'Agglomération de Saintes s'implique dans la préservation des milieux aquatiques, notamment à travers le projet Charente et Seugne. Son implication s'est intensifiée dans ce domaine en 2014, avec la prise en charge de la compétence facultative "protection et valorisation des milieux aquatiques", et son adhésion aux trois syndicats existants.

La Gestion des Milieux Aquatiques et de Prévention des Inondations (GEMAPI) viendra s'ajouter aux compétences actuelles en 2018. L'objectif est d'assurer un bon état des milieux aquatiques en améliorant la qualité et la quantité d'eau.

La Communauté d'Agglomération de Saintes, qui a déjà une partie de la compétence :

  • poursuivra sa collaboration avec les syndicats de rivières existants (Syndicat Mixte des Bassins Antenne, Soloire, Romède, Coran et Bourru, Syndicat Mixte de la Basse Seugne), en étendant leurs compétences, notamment à la prévention des inondations.
  • s'attachera à mettre en place des structures à l'échelle des bassins versants sur les rivières actuellement non couvertes.
  • poursuivra son implication dans les procédures globales (Schéma de Gestion et d'Aménagement des Eaux du bassin versant de la Charente, Stratégie Locale de Gestion du Risque Inondation...).
  • prendra ses responsabilités quant à la prévention des inondations, même si l'échelle d'intervention est beaucoup plus large que le territoire de la Communauté d'Agglomération de Saintes. Concernant ce volet, la CDA finance d'ores et déjà des études globales portées par EPTB Charente, et s'engage à financer sa part du désenvasement de la Charente en amont du barrage de Saint-Savinien.

Mettre en place la compétence Eau et Assainissement

Comme pour la GEMAPI, la loi prévoit une nouvelle compétence obligatoire pour les EPCI à compter du 1er  janvier 2020 : celle de l'Eau et de l'Assainissement. Elle viendra compléter la politique de l'eau engagée sur les rivières et les milieux aquatiques en intégrant la gestion et la distribution d'eau potable, l'assainissement des eaux et la gestion des eaux pluviales urbaines.