[Aller au menu]

Santé, social et insertion

Santé et social

Contrat Local de Santé Saintonge Romane 2020-2023

En janvier 2020, l'Agence Régionale de Santé Nouvelle Aquitaine, l'Etat, la Communauté d'Agglomération de Saintes, la Communauté de communes Coeur de Saintonge, la Communauté de communes de Gémozac et de la Saintonge Viticole, la Caisse Primaire d'Assurance Maladie 17, la MSA des Charentes, le Centre Hospitalier de Saintonge, le Centre Hospitalier de Jonzac et l'Education Nationale ont signé le Contrat Local de Santé Saintonge Romane.

Ce contrat, qui s'appuie sur un diagnostic partagé, définit 4 axes de travail à mener sur la période 2020-2023 :

  • Axe 1 : Santé mentale
    Prévention du suicide, prévention des addictions, accès aux soins psychiatriques, lutte contre le harcèlement scolaire, le mal-être des jeunes et les violences intrafamiliales, soutien aux aidants, etc.

  • Axe 2 : Accès aux soins
    Favoriser l'accès aux médecins généralistes et la mobilité des habitants pour accéder aux soins, renforcer l'accueil spécialisé (maladies dégénératives, handicap, santé mentale), etc.

  • Axe 3 : Prévention
    Nutrition et activités physiques, santé au travail, santé sexuelle, maladies chroniques, dépistage des cancers, santé environnementale, etc.

  • Axe transversal : Communication
    Donner de la visibilité aux dispositifs et projets existants

Le Contrat Local de Santé a vocation à s'appuyer sur les dynamiques partenariales déjà présentes sur le territoire de la Saintonge Romane. Ce CLS "2ème Génération" permet aux acteurs de valoriser et de conforter les dispositifs de santé. Il favorise la mise en oeuvre de nouveaux partenariats et coopérations entre professionnels issus d'horizons divers dans le but de développer des projets communs et mutualiser certains financements.

Télécharger :

> Le Contrat Local de Santé Saintonge Romane
> le diagnostic santé social de la Saintonge Romane
> les annexes au diagnostic santé social

    Contrat Local de Santé de la CDA de Saintes 2016-2019

    La Communauté d'Agglomération de Saintes a signé en septembre 2016 le troisième Contrat Local de Santé de Charente-Maritime avec l'État et l'Agence Régionale de Santé. Le document décline à l'échelle locale les grandes orientations de la politique régionale de santé.

    Le Contrat Local de Santé (CLS) a pour objectif de soutenir les dynamiques locales de santé sur des territoires de proximité urbains et ruraux afin de :

    • réduire les inégalités sociales de santé et d'accès aux soins sur le territoire,
    • permettre l'élaboration et la mise en œuvre d'un programme de santé adapté aux spécificités du territoire couvert par le CLS,
    • mettre en place des actions concrètes portant sur la promotion de la santé, la prévention, les politiques de soins et l'accompagnement médico-social.

    La Communauté d'Agglomération de Saintes est en charge de la coordination du CLS en lien avec les partenaires du secteur sanitaire, médico-social et social.

    Insertion

    Le soutien financier aux structures sociales

    La Communauté d'Agglomération de Saintes est l'un des plus importants financeurs de la Mission Locale de la Saintonge, dont l'objectif est d'accueillir, d'informer et d'orienter les demandeurs d'emploi âgés de 16 à 25 ans.

    La CDA participe également à la réinsertion sociale et professionnelle des habitants du territoire en soutenant financièrement d'autres structures sociales ou médico-sociales :

    • le SAS qui propose une aide vers le retour à l'emploi et à la vie sociale par la mise en place de chantiers d'insertion
    • le Logis qui favorise l'accès au logement autonome et de droit commun pour les jeunes, les adultes et les familles non-logés ou mal-logés, et qui contribue à leur insertion sociale et professionnelle.
    • Saint-Fiacre qui gère le projet de garage solidaire Solid'auto.

    L'accord-cadre

    La Communauté d'Agglomération de Saintes a élaboré un accord-cadre pour les publics habitants sur le territoire et rencontrant des difficultés d'accès à l'emploi.

    L'objectif de cet accord-cadre est de favoriser l'insertion sociale et professionnelle des habitants en :

    • achetant des prestations d'insertion et de qualification,
    • mettant en place des parcours d'insertion professionnelle qualifiants (ex : réalisation de travaux utiles à l'EPCI).

    Pour en savoir plus sur l'accord-cadre, consultez L'Esprit d'Agglomération (p.10)